Sécurité et ERP : comment protéger vos données ?

Septembre 2022

Les systèmes ERP sont au cœur de la gestion d’une entreprise. Regrouper toutes les données et les informations cruciales au sein d’un même système peut représenter une menace.

Quel que soit le mode d’hébergement du logiciel, sur site ou dans le Cloud, les cyberattaques circulent généralement par des flux de réseaux internes non protégés. La protection face à la cybercriminalité devient aujourd’hui un défi majeur pour toute entreprise, encore plus avec l’accroissement du télétravail. Mais ces systèmes ERP peuvent être complexes à protéger correctement. Les organisations doivent prendre les mesures nécessaires pour se prémunir contre la compromission d’informations sensibles.

Pour protéger son organisation, il devient crucial de choisir un ERP sécurisé et de mettre en place de bonnes pratiques auprès des utilisateurs afin de garantir un niveau optimal de sécurité.

Pourquoi sécuriser son système ERP ?

Pourquoi sécuriser son système ERP ?

Une cyberattaque peut entraîner la perte de données, l’indisponibilité du système ERP, mais également des conséquences moins visibles mais graves, telle que la perte de confiance client. La sécurité de vos données et du système d’information contre des infiltrations malveillantes à l’intérieur de vos systèmes représente donc une priorité. 

Les petites entreprises, PME et grandes entreprises consacrent du temps et de nombreuses ressources à la collecte et la mise à jour de leurs données. Pourtant, celles-ci sont généralement peu munies en matière de cybersécurité faute de moyens financiers ou humains.

Certaines idées reçues persistent auprès de nombre d’entreprises qui pensent encore que leurs données seront forcément mieux protégées si elles sont hébergées dans leurs locaux, sur leurs propres serveurs.

La sécurité des infrastructures, du système d’exploitation et des bases de données sont essentielles mais peuvent être difficiles à maintenir et à surveiller. Les infrastructures et logiciels déployés, dont l’ERP, parfois obsolètes rendent les entreprises plus exposées face au risque d’attaques provenant de l’extérieur.

Aujourd’hui l’hébergement des données dans le Cloud est monnaie courante et présente de nombreux avantages en matière de sécurité qu’il ne faut pas négliger : cryptage et duplication des données, sauvegardes en temps réel, mises à jour système récurrentes…

Pour maintenir la confidentialité, la disponibilité et l’intégrité de vos données, il est indispensable de garantir la conformité du système ERP avec une surveillance continue, des audits et la mise en place de bonnes pratiques à l’ensemble des collaborateurs.

Les bonnes pratiques pour protéger votre système ERP

La sécurité ERP nécessite de connaître les risques auxquels on peut être exposé, de se renseigner sur les menaces, d’identifier ses lacunes ainsi que d’appliquer au mieux les bonnes pratiques suivantes.

Sécuriser l’accès au logiciel ERP

Comme pour toute application, l’authentification contribue grandement à la sécurité des comptes. Pour offrir un niveau de sécurité maximal, l’authentification multi-facteur est un moyen de protéger les accès. Dans ce cas, les utilisateurs doivent valider l’accès sur une application smartphone ou saisir un code reçu sur un token par exemple. Les protocoles d’authentification OAuth2 (autorisation) et SAML 2.0 (fournisseur d’identité) sont devenus incontournables pour la sécurité des accès d’un ERP.

Chiffrer les données d’entreprise

Pour prévenir tout accès malveillant ou exploitation illégale au système ERP, il est recommandé de chiffrer l’ensemble des données. Plusieurs niveaux de cryptage viennent protéger les informations et seuls l’éditeur-intégrateur ou le fournisseur Cloud sont propriétaires des clés de décryptage. En cas de menace ou de fuite de données, les données récupérées deviennent illisibles.

Mettre en place un système de sauvegarde de l’ERP

Pour veiller à la sécurité ERP, le système de sauvegarde des données et la configuration du logiciel ERP jouent un rôle important face aux risques d’attaques, mais également à l’erreur humaine. En mettant en œuvre une gestion performante des sauvegardes, il est possible de revenir à une situation antérieure récente ou un état antérieur plus ancien, en minimisant la perte de données.

Une mise à jour système ou applicative oubliée suffit à exposer totalement un ERP. Sur de nombreux réseaux, on peut trouver des serveurs à la maintenance approximative. En effet, il peut y avoir un manque de surveillance du système ERP au sein d’une entreprise, du fait de la complexité et du coût de la démarche qui vient également alourdir la charge du service IT. Il est alors essentiel de ne pas omettre les mises à jour afin d’éviter les accès distants non autorisés et garantir la pérennité de la solution ERP.

 

Sensibiliser les collaborateurs en matière de sécurité

De nombreux utilisateurs ne sont pas conscients des vulnérabilités auxquelles leur outil est exposé. Logiciels, postes de travail, appareils mobiles… chaque maillon représente un risque de sécurité.

Pour se protéger contre de potentielles menaces, l’entreprise doit impliquer l’ensemble de ses collaborateurs dans la sécurité ERP, de la direction aux utilisateurs réguliers. Il est important de les sensibiliser à la gravité des menaces externes et aux bons comportements quotidiens à adopter pour garantir la sécurité du système d’information.

Au-delà de la sensibilisation et des audits de votre système ERP, il est également possible de réaliser des tests d’intrusion de votre environnement. Cette recherche de failles et de vulnérabilités peut être un exercice utile pour s’assurer que les capacités de détection des malwares sont opérationnelles.

Comment choisir un logiciel ERP sécurisé ?

Face aux nombreuses solutions existantes, il peut être difficile d’identifier et d’évaluer les critères différenciants à prendre en compte dans le choix d’un ERP et d’évaluer le degré de protection de chacun. Pour faire le choix d’un système ERP sécurisé, les entreprises peuvent se poser un certain nombre de questions pour s’orienter vers la solution la plus adaptée à ces exigences de sécurité.

La solution ERP chiffre-t-elle les données ? Propose-t-elle des sauvegardes et à quelle fréquence ? Quel accès au système ERP est utilisé ? Est-ce que les standards d’authentification sont bien respectés ? 

Choisir le bon ERP sécurisé

Il est important de se renseigner sur la dernière version majeure de la solution, les mises à jour techniques de sécurité ERP et la non-obsolescence des composants. Il faut veiller à ce que le logiciel tienne compte des évolutions en termes de menaces externes et des potentielles vulnérabilités. Les audits externes de sécurité sont également un critère important dans le choix de l’ERP. En effet, ils vous apportent une analyse indépendante concernant les failles de sécurité présentes ainsi qu’un classement de leur gravité.

Pour assurer un système ERP résilient, il est nécessaire d’avoir connaissance de tous les vecteurs de risque et de mettre en œuvre les contrôles appropriés afin de réduire leurs conséquences sur le fonctionnement de l’organisation. L’entreprise peut mettre en place des contrôles techniques, mais également cadrer les comportements avec des actions de sensibilisation.

Face à l’évolution constante des menaces de cybersécurité, toute entreprise devient une cible privilégiée des attaques informatiques. Toutes les données relatives à votre organisation, vos clients ont une certaine valeur, donc nécessitent un besoin de protection contre leur vol. Pour garder un système ERP protégé, toute entreprise doit mettre en œuvre des protocoles de sécurité pour se prémunir contre la cybercriminalité. De nombreuses entreprises gèrent la sécurité de leurs données par leur service IT, mais certaines ne bénéficient pas toujours de ressources internes. En faisant le choix de déléguer cette tâche à un fournisseur de service Cloud, la sécurité de vos données et les contrôle d’accès seront gérés plus efficacement.

e-book CDC ERP - section banner

 

E-book : Bien rédiger son cahier des charges ERP

Téléchargez notre e-book pour vous aider dans la rédaction de votre cahier des charges en définissant précisément les besoins de votre entreprise et les attentes du futur système d’information.

 

Sécurité et ERP - Articles références

D'autres articles qui pourraient vous intéresser